Connais tu le Seed to Seal ?

Et coucou ! nous sommes à J-3 du challenge 30 jours !

J’espère que mes articles t’intéressent. Laisse moi un com à la fin pour me donner ton opinion ou me poser des questions, je me ferais un plaisir d’y répondre.

Hier , je t’ai parlé des critères à regarder pour te faire une opinion sur la qualité des huiles essentielles que tu achètes. Il y a encore 2 ans et demi, j’achetais en pharmacie ou chez l’herboriste. Je n’en ai jamais commandé en ligne. J’allais demander à mon pharmacien, je trouvais ça logique. Pour moi, j’étais raccord avec mes idées. Je prenais des HE bio et cela suffisait. . Et puis quand mon amie, a commencé à me parler de Young Living et qu’elle m’a fait sentir leur lavande

……….WOUAHOU !

TOUTE MA VIE A CHANGÉ , non je n’exagère pas, c’est ça qui est dingue !

Celle que j’avais, je m’en servais pour éloigner les poux de la tête de mes enfants c’est tout ! Je ne la diffusais jamais pour le plaisir de l’odeur ! Ces 3 secondes d’inhalation furent une révélation. Encore une fois, j’avais commencé à analyser, réfléchir, et là en une fraction de seconde, les vapeurs de lavande sont montées au cerveau et c’était acté ! QUALITE OPTIMALE !

Et là, je me suis demandé mais comment c’est possible ?! comment peut on vendre deux HE avec le même nom et si différentes ?!

J’étais à quelques semaines de mes 40 ans et j’étais dans une envie de consommer moins mais mieux. J’étais dans une démarche de ralentir. Moins de supermarché, plus de vrac, plus locavore. Et en sentant leur lavande ( comparé avec celle de mon placard) j’ai bien sentie une sacré différence ! Les huiles essentielles ont un réel impact sur les émotions, je t’en parlerais un peu plus tard. Cette lavande m’a fait faire un flash back dans mon passé de petite fille !

Quand mon amie m’a parlé alors du Seed to seal et bien (toujours dubitative de l’exception) j’ai fait mes propres recherches. Je me disais si eux le font …

seed-to-seal.png

Et là, comment te dire ? mes recherches concernant celles que j’avais dans mon placard ont été très brèves car au final et bien je n’avais aucune info. J’ai téléphoné à la marque de ma lavande pour savoir si l’on pouvait visiter leur ferme et on m’a répondu que non. Qu’ils ne faisaient pas ça.

Sur certains flacons j’avais juste un pays d’inscrit et quand j’ai demandé à mon pharmacien, il n’en savait pas plus et d’ailleurs c’est à ce moment là que j’ai compris qu’en fait il n’était pas formé à l’aromathérapie. Il vend des huiles essentielles au même titre que ses médicaments.

Le principe du Seed to Seal est simple : tout est transparent, tout est contrôlé de A à Z. Confiance garantie ! et à notre époque cela n’a pas de prix ! Tout ce que l’on entend sur les produits chimiques, les perturbateurs endocriniens….Ma santé, celle de mes enfants, je n’ai plus envie de faire des compromis.

J’ai donc pris la double décision de prendre mon Kit de démarrage et (je t’en parlerai d’ici quelques jours) d’aller visiter cette ferme. J’aime voir de mes yeux ce que l’on me raconte. Je t’invite à en faire de même !

A Simiane la Rotonde, c’est le directeur qui nous a reçu et nous a fait visiter.

En face de moi, j’avais un charmant jeune homme, passionné qui vit à fond pour sa lavande:

Tout est parti de la rencontre de son père et de Gary Young. Alors même si Young Living est une entreprise américaine, au fond elle est à moitié française! OUI rendons à césar … crotte quoi, ce sont ces champs de lavande dont il est tombé amoureux l’américain !

Nicolas Landel, nous a donc expliqué le concept du Seed to Seal. Il s’agit de la charte draconienne élaborée par Gary Young pour préserver au maximum les sols, les plantes, et fournir des huiles essentielles d’excellente qualité !

Je reprends mes critères d’hier :

  1. Productrice ou revendeur ? Young Living produit TOUTES ses huiles essentielles. Environ 180 essences monotypes et autant de synergies (mélanges) . L’entreprise a ses propres fermes là où il est nécessaire d’être pour les plantes. Et quand ce sont des fermes partenaires, elles doivent respecter également la même charte que les autres. Gary Young a direct énoncé qu’il voulait des champs naturels. Il est un des rare à se soucier autant du biotope. Car il y a 25 ans il avait déjà décrété que si on utilisait des pesticides, les sols allaient s’appauvrir et que du coup la qualité de la plante serait moindre. Pas d’intensif. Que du traditionnel mais avec des outils de pointe. Je te mets en bas de page, des liens vers des vidéos qui en parlent. Car comme tu peux le sentir, je suis passionnée et je pourrait en écrire des dizaines de pages..

  2. Qualité des graines, des plants , des terres : Les terres où poussent les plantes, les fleurs, les arbres.. n’ont jamais vu de pesticides. Chaque plante grandit a son rythme, et leur graines seront ensuite replantées. Pour refaire des plants qui à leur tour seront plantés.

    Hier je te parlait de lavande de population (sauvage complet) et lavande clonée. Pour les reconnaître c’est facile : la lavande de la carte postale bien foncée, où tu as des rangées très nettes, souvent on est sur du conventionnel (et oui elles ne sont pas toutes bio!)

    Celle de Young Living elle varie en fonction de la pluie, du soleil reçu d’année sur année. Bref elle n’est jamais la même. Et en sachant que Young Living produit 80% de la lavande de population mondiale, je te laisse faire le calcul toute seule… Il y a de grande chance que ta lavande de chez A…z ou encore Nature.. ce soit de la clonale.

    Et à, je t’entends dire (si si je t’assure!) mais le petit producteur de lavande bio, il fait pareil ! Oui sûrement, même si la plupart font beaucoup de clonale et un peu de population. Car mine de rien bah, quand on est tout seul, on fait comme on peut pour survivre ! (cf. point 4) Après le petit agriculteur aura peut être 2 ou 3 plantes différentes mais s’il vend autre chose, ce sera automatiquement de la revente …

ferme de Mona dans l’Utah, plants de Mélisse qui se font chouchouter avant d’être plantés en pleine terre (c’est moi qui ai pris cette photo car oui j’ai aussi voulu voir ailleurs qu’à Simiane)

ferme de Mona dans l’Utah, plants de Mélisse qui se font chouchouter avant d’être plantés en pleine terre (c’est moi qui ai pris cette photo car oui j’ai aussi voulu voir ailleurs qu’à Simiane)

3. La récolte, la distillation : je vais garder mon exemple de Simiane la Rotonde, c’est pas loin, (enfin, ok ça dépend de là où tu habites ! mais c’est toujours moins loin que la ferme à Hawaï… ceci dit, tu peux y aller aussi si tu veux !

Pour Simiane cela se passe de juin à août surtout. Tu peux ainsi voir de tes yeux comment la lavande, la sauge sclarée sont récoltées et distillées. Pour que la terre ne s’épuise pas, il faut savoir que la lavande ne sera pas toujours au même endroit. Les cultures tournent. Elles s’alternent également avec le petit épeautre. Et comme ils ne produisent pas juste comme ça, il y a une gamme alimentaire à base de farine d’épeautre. Et comme on préserve la faune, il y a des ruches, et du miel qui est produit.

Quand j’ai été sur la ferme pour la première fois, Nicolas Landel nous a parlé de la distillation. Les matins de juin à août, il y a un ballet des tracteurs à Simiane. Les agriculteurs récoltent et viennent directement avec leur tracteur à la distilerie, car oui il y a ça aussi … la distance de la distillerie par rapport aux plantes ! Car si ta plante fait 10 heures de camion ou plusieurs jours de bateau, elle sera de suite moins fraîche !

La plante est mise dans une cuve et distillée, à une température minimale dans un temps maximal.

Qu’est ce que cela veut dire ? et bien pour distiller il faut minimum 100°, et bien on chauffe pas plus. Ainsi la plante n’est pas brûlée. Et la plante est distillée entièrement.

“On va casser la croûte, on revient de temps en temps pour voir si c’est fini. On lui laisse le temps qu’il faut. Une fois que la distillation est terminée, on remplit la cuve avec de nouvelles plantes. “

Et oui car ce que l’on ne sait pas non plus c’est qu’il est possible de distiller jusqu’à 6 fois une plante !!

Imagines, tu vas dans un café tu demandes un expresso serré : la température est très haute, l’eau passe rapidement, : ça crame le café qui a un goût très fort. On inverse : tu achètes du café bio, tu mets ta capsule et hop, 1er café : il a du gout, il est bon, puis sans changer la capsule tu fais passer de l’eau 6 fois sur le même café bah c’est rapidement du jus de chaussette !

récolte young living

4. Les agriculteurs, l’éthique. A Simiane, ils sont montés en coopérative. Il y a un partenariat qui leur assure de produire et d’être payés. Il y a quelques années, la cicadelle a décimé les champs de lavande et les producteurs ont presque tout perdu. Young Living, qui avait importé à Mona, de la lavande française, a refait le chemin en sens inverse. Le climat est similaire, la lavande française s’est bien acclimatée dans l’Utah et elle est revenue en France sauver la culture drômoise. 50 producteurs ont vu leur travail de toute une vie sauvé.

Honnêtement je suis fan de cette entreprise. En Australie, ils ont une ferme sur laquelle ils ont donné la possibilité aux aborigènes de travailler et d’évoluer à des postes à responsabilités. Ils œuvrent vraiment à faire le bien.

Ils ont une éthique de folie. Ils ont également crée une fondation il y a 10 ans en Equateur à Guayaquil, une école est née. Les Young on t permis à des dizaines d’enfants d’être instruits et les premiers viennent de recevoir leur diplômes !

Quand tu deviens membre young living tu peux être invité à visiter chaque lieu de l’entreprise ! même à voir les scientifiques travailler.

Quand tu deviens membre young living tu peux être invité à visiter chaque lieu de l’entreprise ! même à voir les scientifiques travailler.

5. Les tests. A chaque étape, il y a des tests. Puis avant la mise en flacon, le laboratoire atteste de la conformité de chaque lot,un labo extérieur teste à son tour.

Si les essences ne sont pas conformes, les lots sont refusés. Mais les agriculteurs toujours payés.

Aucune concession sur la qualité.

Laisse moi un com, je suis certaines que ces lignes suscitent une réaction ! passe une belle soirée et à demain, je te ferai voyager pour découvrir les différentes fermes.

Vidéos :

Le Seed to Seal

retrouve l’engagement de l’entreprise pour les 5 prochaines années :