Histoire de poids...

Et coucou !

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec toi mon histoire de poids.

C’est pas une lutte de malade hein, ne t’attends pas à des résultats miracles ou quoi … Juste une histoire banale comme on rencontre toutes je pense…

Alors vois tu, j’ai toujours eu un poids très dans la normale. Ado, à 16-17 ans, j’avais un amoureux qui habitait très loin et, j’ai passé une année très compliquée. Ce stress ajouté au divorce de mes parents m’a fait prendre du poids et là je ne me suis plus reconnue. J’étais toute bouffie, c’était horrible. J’avais dépassé 60kg. Ma confiance en moi en a prit un coup. Et puis j’ai repris le dessus, et j’ai commencé à m’intéresser aux coupe-faim. J’avais acheté ça en pharmacie je crois que je ne savais même pas ce qu’il y avait à l’intérieur… mais entre ça et la reprise du sport, j’ai reperdu mes kg. J’étais obnubilée par mon ventre. Je faisais des exercices pour mes abdos non stop. Limite je vivais les abdos contactés H24.

A presque 18 ans, j’’avais repris mon poids et j’étais bien foutue ! Le regard des hommes me le faisait bien sentir. Mon égo était à son top !

C’est cette Aleksandra qui a rencontré Stéphane, mon conjoint depuis 23 ans !

J’adorais ma silhouette… pouvoir rentrer dans du 36, passer n’importe où…

Et puis nous nous sommes installés. Et nous avons eu notre premier enfant. A 24 ans j’avais à nouveau à lutter avec le poids. Cette satanée barre des 60 kg était encore dépassée, heureusement que c’était pour la bonne cause ! mais une fois que j’avais accouché…. hop on s’occupe du périnée et on reprends le sport ! je me suis mise à la course à pied. J’étais trop fiére de moi. J’ai même participé à 2 courses de 10km. Et là je suis même descendue en dessous de mon poids de forme.

course

Quand je suis tombée enceinte de mon second fils, j’ai fait attention au poids que je prenais. Et heureusement car ces kg ont mis beaucoup plus de temps à partir… et que dire d’aprés ma troisième grossesse………………………… et bien là j’avais 4 kg de plus qui s’accrochaient. Et puis en 2018, avec le stress, mon corps s’est protégé, et j’ai pris encore du poids, j’ai redépassé ma barre mentale de 60 kg et j’ai atteins 63 kg. Alors que mon alimentation est bonne. Mais l’absence de sport n’a pas aidé mon corps.

Alors peut être que pour toi qui lit ces lignes tu as l’impression que j’exagére, que ce n’est pas si énorme… je me suis rendue compte qu’en fait le poids est vraiment une histoire aussi que nous entretenons avec nous même. Ces 10 kg en trop ont été ma sonnette d’alarme ! Je me suis remise au sport, mais je ne peux y aller que deux fois par semaine. Donc il fallait que je réduise aussi mes apports caloriques. Peser, mesurer et tout ça ce n’est pas pour moi. Les menus tout fait où je sais pas ce qu’il y a dedans non plus. Alors j’ai testé une première fois le fasting, une synergie d’huile essentielles et un substitut de repas. J’ai perdu mes 3 premiers kg. Et puis les aléas ont fait que j’ai lâché….

Et puis voilà 2 semaines que j’ai eu le déclic à nouveau ! c’est fou la force du mental ! Se mettre en mode ON, action. Quitter le mode “par défaut” J’ai lu le livre sur le fasting sur le dimanche, et le lundi j’ai attaqué. C’est une méthode qui explique comment notre corps fonctionne réellement et pourquoi tous les régimes ne fonctionnent pas. Cet effet yoyo bien connu des adeptes des régimes. Je vous invite vraiment à le lire il est top !

Il faut savoir qu’en fait nous mangeons beaucoup trop pour un quotidien sédentaire. Notre corps stocke trop. Le principe est assez simple en fait : nous devons réduire la plage horaire de notre alimentation pour que nous puisions dans nos réserves et non dans notre masse musculaire par exemple.

Voici le lien vers son auteur pour en savoir plus tu pourras même avoir un extrait gratuit !

Et puis j’ai recommencé à prendre Le substitut de repas Balance complete et l’huile essentielle Slique. Des aides à la perte de poids à base d’huiles essentielles.

Voici déjà leur composition :

Slique : huile de zeste de pamplemousse (Citrus paradisi), huile de zeste de mandarine (Citrus reticulata), huile de feuilles de menthe verte (Mentha spicata), huile de zeste de citron (Citrus limon), huile de feuilles d'ocotea (Ocotea quixos), Linalool*, Citral*, Cinnamal*, extrait de feuilles de stevia (Stevia rebaudiana), Citronelloi*, géraniol*, alcool Cinnamal*.

Balance complete : poudre de goji Ningxia, son de riz brun, inuline, polysaccharide de mélèze, gomme de guar, konjac, gomme de xanthane et alginate de sodium ; aliments denses en nutriments :protéines de lactosérum de Nouvelle-Zélande ultra-bioactives, herbe d’orge et aloe vera ; complexe enzymatique exclusif (lactase, lipase, bromélaïne, papaïne et amylase) et arômes 100 % naturels à faible indice glycémique (vanille naturelle, xylitol, fructose).

café

Je te résume ma routine quotidienne :

Je bois mon café et c’est tout.

Le matin je me prépare ma bouteille d’eau avec 6 gouttes de Slique Essence. Je la bois sur toute la matinée, parfois un peu plus. Ainsi je n’ai pas faim. Lundi et samedi matin je file au sport. Les autres jours j’entame ma journée avec les enfants, et le boulot. dés que j’ai un peu faime je bois une gorgée de Slique.

Pour ma pause de midi je prends mon balance complete. Je mixe 2 doses avec 250 ml de lait d’avoine et des fruits : j’adore banane, fraises et framboises.

C’est ma pause du midi, j’adore c’est vraiment trés bon. Et une fois que je l’ai terminé je n’ai plus faim du tout. J’ai pris ça lundi, mardi, jeudi et vendredi. Et ma perte de poids s’est réenclenché.et je mange normalement le soir. Je me permets même un verre de vin.

balance complete.jpg

Une fois que j’ai fini de manger vers 20h30 et bien je passe juste à l’eau jusqu’au lendemain. Et je recommence.

Au départ, quand j’allais au sport je me sentais vite fatiguée. Je finissais le cours sur les rotules. Je pensais que ce n’était finalement pas une bonne idée d’y aller à jeun. Le cours de zumba me faisait vraiment souffrir ! et puis là au bout de 2 semaines et bien j’ai tenu tout le cours. Même pas besoin de boire mon ningxia red (boisson qui donne un coup de boost) pour enchaîner sur le pilate ! Aucune fatigue. Mon corps s’est habitué.

J’étais trop contente, j’ai fini le cours de zumba avec un sourire de méga fierté !ça a du bon de tenir bon ^^

pour mes muscles, je m’étais aussi badigeonné les cuisses et les fesses avec le gel Cool Azul avant de partir aux cours ce matin. En tout cas, je vois que je vais pouvoir continuer mon jeûne intermittent 20h30-13h et aller sereine au sport. Ainsi je vais vraiment aller piocher dans mes zones de graisse.

Enfin voilà, c’est une affaire à suivre. Pour l’instant j’ai perdu 1kg 400, et mon corps est en pleine forme ! Prochaine pesée lundi matin.

Je vous donnerai des nouvelles d’ici un mois ! Laisse moi un com si toi aussi ton poids doit être surveillé sinon il s’envole ;) ou que tes grossesses ont laissé quelques kg… ou que tu as des questions !

Merci de m’avoir lue jusqu’au bout, passez un bon week end !

slique et cool azul.jpg

Prendre soin de moi, quel programme !

Même si l’idée semble couler de source, c’est loin d’être si évident !

Une idées en accord avec notre époque

A travers l’histoire, la femme qui prenait soin d’elle, appartenait à une classe sociale supérieure. On a l’image des femmes à la cours du roi, certaines égyptiennes, … mais la femme du peuple, elle, a longtemps était cantonné au rôle d’épouse et de mére. Peu de femmes sortaient alors du lot. Quelques écrivaines, quelques scientifiques, les suffragettes…

Avec mai 68, la femme est sortie de sa maison, s’est mise à travailler et à vouloir elle aussi évoluer professionnellement. Ce fut son moyen pour s’émanciper et s’affirmer. En délaissant parfois son rôle de maman. La femme carriériste s’est un peu plus généralisé.

Le couple a évolué également. Les divorces se sont multipliés. La femme a du devenir autonome financièrement. Et là pareil, le travail a pris une grande place dans la vie de la femme.

Donc par choix ou non, la femme est passée de son rôle de maitresse de maison à la femme qui a le même rythme que l’homme, à elle aussi la routine métro boulot dodo. L’émancipation par l’éducation et la fonction.

Cette femme doit prendre soin de son apparence. Elle a développé un intérêt pour l’argent et son apparence. L’argent qui permet d’être bien coiffée, bien habillée…

Cela peut peser pour certaines.

dane-deaner-272368-unsplash.jpg

En se regardant dans une glace, maquillée, apprêtée on se sent belle, puissante, prête à tout pour nous affirmer… mais que cela reste agréable.

Dés le moment ou nous nous mettions en couple, nous devions être une deuxième mère pour notre conjoint, dés que nous souhaitions avoir des enfants, nous devions choisir entre vie pro et vie de famille. Et si nous voulions les deux alors nous devions être Madame parfaite : mère parfaite, amante parfaite, épouse parfaite, employée parfaite ou boss parfaite.

Depuis quelques années, la société a énormément évoluée. Les femmes veulent encore plus. La femme veut pouvoir jongler entre différents rôles. Les consciences se sont éveillées. On a envie de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. On veut passer plus de temps de qualité avec nos enfants. On a même envie parfois de ne rien faire ! Truc de fou !

La femme est un être naturellement plus tournée vers les autres, c’est pour ça qu’elle est plus présente dans les métiers du social. Et puis en fonction de l’éducation que nous avons eu, nos saboteurs sont encore plus présents que chez les hommes. Qui eux aussi souhaitent sortir de leur rôle resté figé trop longtemps!

chema-photo-498926-unsplash.jpg

OUI MAIS NON ! CE TEMPS EST REVOLU ! C’EST TROP !

AUJOURD’HUI JE L’AFFIRME : nous avons le droit, même le devoir de prendre soin de nous même ! ce n’est pas de l’égoïsme, c’est vital !

C’est en s’écoutant que l’on voit en nous un probléme d’alignement. Certaines choses ne nous conviennent plus. Je t’invite à faire un bilan de tes journées. Prends tu réellement du temps pour toi?

J’ai commencé par me prendre un bain tous les mercredi en fin de journée. Aprés avoir passé la journée avec les enfants (bien que décidé ça peut aussi être pesant ! ) dés que mon conjoint passait le pas de la porte je disparaissais dans la salle de bain… et au bout de 2 ou 3 fois, j’ai même fermé la porte à clé ! Et oui car quand tu es maman tu es rarement seule.. On s’est presque persuadée que ça c’est normal comme dans l’illustration de blablaetcie ci dessous

etre+parent.jpg

Une “fausse” bonne idée d’après moi: le bénévolat. Même si cela peut paraître génial au début pour sortir de chez soi… cela peut aussi nous prendre bien plus de temps que prévu initialement. J’ai fait partie des associations où mes enfants étaient : crèche, judo, école,… A une époque j’ai même crée une association d’entraide parentale. Mais au bout d’un moment, quand cela nous pèse plus que ce que cela nous apporte, il est important de se retirer. Nul n’est irremplaçable. Nulle part. Même si notre égo nous trompe parfois.

Alors je reprends :

  • Ca veut dire quoi prendre soin de soi ?

    Comprendre que nous sommes important. Comprendre que pour prendre soin des autres nous devons commencer par nous. Une célèbre marque de cosmétique nous a initié au mouvement avec un slogan qui est vrai “Nous le valons bien” Mais nous valons bien plus que de s’acheter des produits remplis de composants cracra

  • Pourquoi prendre du temps pour soi ?

Parceque c’est bon pour notre santé mentale et physique : tu risques un jour que ton corps parle pour toi : burn out, blocage, maladie

(tu connais déjà je suppose maladie = le mal a dit )

A force d’encaisser, on fait comme la cocotte minute : un jour on envoie tout péter, le couple, son boulot, sa vie,

Il est nécessaire d’agir tant que tout va bien

lecture5blessures
  • Comment ? En commençant par se fixer un rdv avec soi même. Exemple le mercredi comme moi ou le dimanche….

  • Puis passer à quelques minutes tous les jours. Connais tu le Miracle morning ? Le principe est de Se lever un peu plus tôt afin de s’octroyer du temps pour soi et démarrer une journée bien dans notre peau et puis petit à petit.

    Si tu trouves que c’est trop compliqué. C’est qu’il y a quelque chose à régler au niveau émotionnel pour te permettre de prendre ce temps pour toi. Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est la base pour être serein longtemps.

    Je peux t’ y accompagner avec l’aromathérapie, une consultation Itovi .. dans la gamme Young Living il y a des synergies qui procurent des résultats incroyables.

    On peut travailler sur la confiance en soi, son enfant intérieur, des traumatismes anciens, un manque de motivation ou accompagner une transformation. Si tu souhaites en savoir davantage tu as le lien un peu plus haut, ou tu peux me contacter directement.

    Je te partage ma routine matinale : Quand le réveil sonne, je ne le renclenche pas

    1/ je fais 10 mins de méditation. Je choisi une guidance sur Youtube. J’ai me bien notamment Courant Indigo, Cédric Michel, je fais /également des affirmations positives : notre cerveau croit ce qu’on lui dit. Ainsi en pensant de façon positive, nous abordons notre journée de façon plus sereine. J’aime bien Louis Yaguera pour ces affirmations. Pour des méditations plus longues et profondes j’aime beaucoup Ame Soleil/Anne Solenne

    2/ Je prend une goutte d’huile essentielle de Citron pour ma détox. Puis une gourde de Ningxia Red, c’est une boisson à base de baies de gogi qui me donne l’energie nécessaire.

    3/ Je lis un peu

    4/ j’ai écrire aussi des gratitudes, ou quelque chose de positif qui m’est arrivé…

    5/ cela m’arrive également de faire un peu de yoga, ou de gainage

    Et c’est l’heure d’aller réveiller mes enfants. Prendre ce moment pour moi environ 40 mins me permet d’être bien plus calme et sereine.

  • Voici quelques pistes pour que tu prennes toi aussi petit à petit plus de temps pour toi :

    • un bain

    • une marche dans la nature,

    • lire un livre

    • méditation

    • faire une pause café ou thé

    • faire une sieste

    • faire du sport qui nous plait à nous ( pas parce que notre conjoint ou nos enfant font ce sport)

    • tricoter

    • laisser son instinct créatif s’exprimer

    • avoir ton espace rien que pour toi dans ta maison

Et puis un jour on part seul, moi j’en suis là. cela fait longtemps que je bave devant les voyages que fait une amie seule. Et bien ça y est je me suis calé un week end où je vais partir seule. Du samedi matin au dimanche soir. Pas de rdv avec des amis ou autre. Non juste le bonheur d’être en tête à tête avec moi même. Car en fait j’ai rencontré mon conjoint un peu avant de partir à la fac. Je n’ai jamais été seule. A presque 42 ans, il est temps que j’apprenne encore un peu plus à me connaître et prendre soin de moi.

Alors dis moi, comment te sens tu ?

Que vas tu mettre en place en premier pour toi ?

Si cela t’a un peu bousculé, c’est normal, ce n’est pas naturel d’avoir envie de se faire passer en premier.

Laisse moi un commentaire ci dessous, et n’hésites pas à partager le lien.

libérée.jpg