10 vérités sur le MLM

Il faut savoir déjà que Young Living a choisi un modéle économique particulier. Le MLM.

Sais tu ce qu’est le MLM ?

Il s’agit d’une façon différente de faire du marketing. Young Living ne dépense pas son argent en publicités coûteuses. Il rémunére ses clients fidéles qui parlent de lui et ainsi font découvrir Young Living aux gens qu’ils connaissent. C’est ce que l’on appelle le marketing relationnel.

Ou le fameux “bouche à oreille”. Quand tu vas voir un super film, tu as plaisir à dire à ton entourage qu’il faut absolument aller le voir ! Est ce que Paramount, Pixar ou autre te rémunère pour les gens qui viennent voir leur film grâce à toi ?

Pas moi, en tout cas.

Le MLM fonctionne ainsi. En France, on connait tous le marchand des boîtes en plastiques et ses réunions. On connait aussi certaines autres marques. En général, ce sont de trés bons produits. Les clients satisfaits parrainent leur proches leur faisant ainsi bénéficier de cadeaux, de réductions ou autres. Aujourd’hui j’ai envie de t’énoncer 10 vérités qui vont j’espére balayer tes a priori si tu en as.

Voici 10 vérités sur le MLM et plus particuliérement sur Young Living :

voyages
  1. On devient son propre patron avec peu d’investissement : as tu déjà projeté de créer une entreprise ou reprendre une franchise ? Il vaut mieux avoir déjà un bon apport et un banquier qui te suive ! Avec Young Living pour quelques centaines d’Euros, tu peux bien démarrer.

  2. C’est un métier plutôt féminin : et oui, idéal pour les femmes qui veulent créer une entreprise, les mamans aux foyers ou simplement pour la femme qui veut avoir une activité épanouissante en plus de son boulot. Cela peut être un complément de salaire ou un apport occasionnel ou bien une véritable carrière qui peut te faire exploser le plafond de verre !

  3. On est trés enthousiastes : oui, c’est vrai que des fois, on peut paraître un peu lourdes lol, On parle avec joie des produits tant ils sont efficaces, on les teste et on a trés envie que tu les testes aussi pour mieux dormir, avoir une plus jolie peau, être moins stressée…

  4. On travaille entre copines : On choisit les personnes avec qui on souhaite travailler. Quand tu construis ton entreprise dans le MLM, tu demandes déjà à tes copines de te rejoindre. Et puis, on on a à coeur d’aider les gens à passer à un mode de vie, on accompagne nos clientes, qui deviennent de nouvelles amies et qui des fois deviennent nos nouvelles partenaires. On se fait des week end, des voyages, on joint toujours l’utile à l’agréable ! Ci dessous, une photo prise à Yellow Stone, que nous avons visité aprés la convention internationale de salt lake City l’an dernier.

  5. Pour ce n° 5petite question qui revient souvent : Oui mais c’est un systéme pyramidal, alors …Le gouvernement a à son sommet un président, puis des ministres ..et tout en bas .. le peuple… bien plus nombreux que le président tout seul sur son trône, tu es daccord ? Dans le MLM nous pouvons dépasser la personne qui nous a parrainer. Et oui…

  6. Ce n’est pas pour les fainéants : Pour réussir en MLM il faut se dépasser, sortir de sa zone de confort en permanence. Il faut avoir envie d’apprendre, de se former… et être optimiste et courageux. Nous avons tous des peurs, des limites, des croyances qui nous bloquent. Et dans le MLM tu vas devoir dépasser tout ça pour que ton chemin soit fructueux.

  7. Ton recruteur ne veut que ton succés. Et oui car c’est une économie basée sur le gagnant gagnant. Quand tu commences, ta upline (les personnes arrivées dans l’aventure avant toi) t’aide à te former, à atteindre tes premiers objectifs. Elle investit du temps pour toi. En contre partie, elle attend de toi que tu t’investisses en bonne énergie, et volonté d’apprendre et te surpasser. Par la suite, tu construiras ta propre équipe et tu reproduiras la même chose : tu investiras du temps pour les personnes qui te rejoindront et tu attendras d’elles qu’elles soient engagées.

réunions

8. C’est un job idéal pour les gens actifs sur les réseaux : oui et non : C’est le job idéal pour toute personne qui a envie de se dépasser et qui a compris que pour évoluer il va falloir avoir envie daider beaucoup de personnes que ce soit sur le réseaux ou dans la vraie vie

9. Il va falloir faire des réunions : oui et non, en fait c’est comme tu veux : chez Young Living, nous sommes totalement libres de travailler comme on le souhaite. Céline Daurés la leader France travaille à 99% sur les réseaux sociaux. Moi je suis à 75% je dirais. Chacune développe comme elle a envie et adapte en fonction de sa personnalité. Et de son métier de base. Les naturopathes, les masseurs, les réflexologues intégrent les huiles essentielles à leur pratique. Les professeurs de yoga également. Les huiles essentielles deviennent une plus-value dans leur soin.

10. Tu es ta seule limite ! Incroyable non ?! Chez Young Living tu peux gagner énormément d’argent et tout l’intérêt de ce systéme c’est le revenu résiduel. Dans un travail lambda, tu es payée en fonction des heures de travail. Dans le MLM, une fois que tu construis et consolides les bases, tu gagnes de l’argent que tu travailles ou que tu partes en vacances ! Ainsi, une fois que tu as dépassé tes peurs, tes croyances et autres, il n’y a plus de limite.

yellow stone

J'ai couvé 6 ans ma formation en portage bébé

La formation est en cours! et c'est une vraie réussite, les deux premiers jours ont été fabuleux! c'est là que je suis bien dans mes baskets ! tout est fluide. Je parle de choses concrètes. Pas de terminologie trop compliquée. J'ai été à leur place et je transmets un portage physiologique mais surtout humain, à l'écoute des parents. Et c'est cet aspect que je veux que mes stagiaires transmettent.

Quand j’ai découvert le portage bébé c’était il y a 18 ans. L’âge de mon fils dans quelques jours….

premiers portages

2 ans auparavant, j’avais eu un accident grave et j’avais donc des problèmes de dos. On m’a prêté à l’époque, un porte bébé classique. J’ai eu du mal à l’installer et j’ai bien vu que cela n’était pas terrible. Ni pour mon fils (en appui sur ses parties génitales, jambes pendantes alors qu’il avait quelques jours !

ni pour moi, cela faisait mal au dos, ça m’obligeait de compenser. Et puis à la naissance de mon second il y a 13 ans, j’ai découvert l’écharpe de portage. ET ce fut une révélation. A l’époque, 3 marques allemandes : Didymos, Lana, Storchenwiege et Hoppediz (sur la photo, ma première écharpe).

début portage

Nulle monitrice de portage à l’horizon, nul atelier… je me suis débrouillée toute seule avec mon écharpe de 4m60. et on a vraiment aimé. On l’a emmenée partout. Mon conjoint a fait du dromadaire avec notre loulou de 5 mois.

Et on y ai arrivé. les nouages n’étaient pas parfaits mais on portait notre fils contre nous. Et nous pouvions être disponible pour notre fils aîné. Fils unique pendant 5 ans, il a eu besoin de temps pour lui.

Et un jour je décide de me former en tant que monitrice puis conseillère (le nom diffère mais c’est pareil, cela dépend de la formation) Puis formatrice, mais mon expérience est brève.

Il y a un peu plus de 6 ans je laisse tomber les formations de futures conseillères en portage. Suite à des divergences d'opinion et surtout à des conflits de personnalité, je quitte mon réseau de portage. Je prends mon autonomie.

Aujourd’hui, j’ai à nouveau l’énergie de transmettre aux futures conseillères. Je me suis affranchie de ma crainte. Ma formation est à mon image, je la fais avec mes tripes.

Voici les photos de ces deux premières journées. Tout à l’heure, l'une d'elle va m'accompagner sur un atelier. Car j'ai inclus 2 ateliers minimum: 1 en observation et 1 en co-animation qui servira d'évaluation.

Mon but est de transmettre tout ce que je sais, pour qu’encore plus de parents profitent des informations, trop de parents se voient orientés vers des écharpes de mauvaise qualité ou des porte bébés non physiologique.

Un portage confortable et durable.

Si cela vous intéresse, merci de vous faire connaître dés aujourd'hui. Je ne prends que 5 personnes par session afin de créer un vrai groupe. Prochaine date: début 2019.

partie théorie

Après une présentation de chaque parcours et projets, nous avons une série de diapositives pour découvrir le portage bébé, son évolution, et les aspects théoriques à maîtriser lors des ateliers. C'est là que les futurs conseils se résument à la richesse des notions, des sujets, des domaines abordés. Un atelier de portage c'est de la transmission pour une bonne installation du bébé mais cela va bien au-delà de ça!

Le cerveau du bébé, son programme génétique, son dos, son bassin, font en sorte que le portage soit confortable pour le bébé mais aussi pour le porteur et pour longtemps. Pas seulement les 3 premiers mois de vie, avant de reprendre le travail. On parle allaitement… Pendentif 2 hours us offer to parents. Comment la vie à 3 ou plus est envisagée…. dans l'écoute, sans jugement, en toute bienveillance.

repas convivial

Un bon petit repas, convivial, on a parlé de portage, de projets, de vie… ça fait partie de la volonté de créer un groupe pour ensuite aider les parents de la région.

formation double hamac

A la fin des deux premières journées, j'étais déjà fière de mon groupe de futurs conseillers. Encore une journée pour parler d'ateliers, de séances d'information avec des pros (tellement besoin!) Du futur statut, ils ont ensuite co-animation sur les ateliers! hâte de voir à l'oeuvre !!

2 formations sont prévues pour 2019, seulement 5 places à chaque session. Pas de chance si vous êtes intéressé (e).