10 raisons de voyager en camping car avec des enfants

Et coucou !

mes vacances sont terminées, tu m’as peut être suivie sur Instagram.

Il fallait que je te dise pourquoi

C’est génial de voyager en camping car avec des enfants, voici mes

10 raisons principales de le faire !

Mais avant tout, je t’explique un peu. Notre camping car est un vieux, il date de 1987 !! oui tu as bien lu, d’où son look peu habituel. On en croise assez rarement à vrai dire. Nous l’avons acheté à la naissance de notre fille. Il était dans son jus et l’avons petit à petit tout refait ! désormais il est blanc, et beaucoup plus moderne. Nous sommes même totalement autonomes car nous avons un panneau solaire !

voyager en camping car avec enfants

Raison 1

cette raison va surtout parler à toutes les femmes, filles, mamans :

On a des toilettes !!! et oui !! plus besoin de s’arrêter toutes les 10 minutes parce qu’un enfant ou nous avons besoin de faire pipi ou caca ! FINI !!

on fait juste attention à ne pas se fracturer le crâne en se cognant, et oui se lever, marcher, ouvrir la porte, s’asseoir, faire ce que l’on a à faire puis revenir à sa place parfois, c’est périlleux ! (virages, dos d’ânes et il y en a beaucoup !!…)

ça vaut pour les j’ai faim, j’ai soif… et maintenant que mes enfants sont plus grands, ils se débrouillent tout seul et moi … je peux lire !! truc de fou !! chaque été je peux enfin lire !! car bizarrement mon oreille interne n’est pas perturbée !

slovénie

Raison 2

Si tu ne conduis pas et que tu es fatigué tu peux aller te coucher dans un vrai lit pendant le trajet. Hyper pratique pour la sieste (à tout âge !!) Pendant les vacances, nous en avons aussi profiter pour avancer le soir. Cela nous a permis de profiter de certains endroits de façon encore plus flexible.

Après avoir mangé, nous reprenions la route parfois pour avaler les km pour notre prochaine destination !

Notre rythme : matinée là où l’on a dormi, balade, découverte du lieu, on mange ou pas sur place, on roule 2 heures, pause goûter, baignade…, reroute et pause pour manger et dormir.

Dans notre camping car nous avons 3 espaces pour dormir : la capucine, c’est le lit de notre fille. Avant elle se disputait un peu avec ses frères, mais maintenant ils sont trop grands. Du coup c’est sa chambre.

Au fond, nous avons un salon avec une table qui se transforme en lit, le notre que nous laissons finalement en lit. Et l’espace repas quand il fait mauvais ou que l’on ne peut pas manger dehors qui se transforme aussi en lit. Notre fils cadet y dort. Avec notre fils aîné quand il est avec nous et qu’il ne peut pas dormir dans sa tente.

Le fait d’avoir 3 espaces distincts ainsi facilite la cohabitation.

Raison 3

On voyage à notre rythme. Nous avons peu d’impératif. Quand on voyage avec des enfants, il faut en général être organisés et savoir au moins où l’on va dormir. Là on sait déjà ! En Italie les camping car sont appelés des maisons escargots. Car tel le petit animal, nous nous déplaçons avec notre maison.

Nous avons une application qui s’appelle Park4night et nous choisissons nos points de chutes avec. Cela nous indique où l’on peut se garer et nous avons les commentaires de la communauté camping cariste qui commente. Nous faisons ainsi peu de camping sauf nécessaire. Nous ne dormons pas non plus sur des parkings ou dans la rue. Nous préférons des coins nature et ça… c’est magique !

Du coup, on sait notre destination finale, ou certaines étapes comme Venise mais sinon, on vit au jour le jour, et quand on est prêt à reprendre la route, on voit combien d’heures on veut rouler et on choisit notre prochain arrêt.

YFTY9423.JPG

Raison 4

Pouvoir changer de panorama tous les jours, se réveiller face à la mer, en forêt, au bord d’un lac… alors parfois, il faut rouler longtemps car il y a des lieux qui ont été pris d’assaut et des panneaux d’interdiction de stationner florissent plus ou moins selon les endroits. Nos pires angoisses ont été en Espagne.

Impossible de se poser ou que ce soit dans le sud. Plus de chemin de montagne ou autre. Tout était fermé par des chaînes. Les aires disponibles étaient sales. Grosse déception pour ce pays ! Seuls des coins comme Rosas ou gros coup de coeur pour la Garrotxa. Sinon, pas envie de retenter…

Cet été, en 2 semaines nous avons eu une grosse galère : on arrive dans un premier lieu “silencieux” d’aprés les commentaires de l’appli mais on était vraiment trop prés de l’autoroute donc bien trop bruyant. On mange et on décide de bouger. On trouve un deuxième lieu à 68km !!! on roule, on monte une montagne, des virages très serrés (ouf les enfants dorment) on arrive au lieu n°2 : petit parking, plein… on trouve dans le virage un peu d’espace pour stationner. Très fatigués on dort là, avec le vide derrière le camping car. On se met le réveil à 8h pour bouger direct. Et là au réveil, on trouve 25 minutes plus loin un petit coin trop chouette, face à la mer, un parc de jeux à droite et la plage à gauche.

Raison 5

Le Budget ! Nous avons acheté notre camping car il y a 6 ans. Nous l’avons payé 6800€ et l’avons remis au goût du jour petit à petit. Vous pouvez vous aussi trouver de bonnes occasions. Nous avons 3 enfants. Chaque été on peut voyager à 4 ou à 5 sans se serrer la ceinture pendant un an, et on peut partir 2 à 3 semaines !!

Nous habitons à côté de Montpellier, nous avons visité la France, sommes allés au sud de l’Espagne, nous sommes allés en Angleterre jusqu’au Pays de Galle, Nous sommes allés en Bretagne, et cette année, nous sommes allés à Venise, puis découvert la Slovénie ! Un vrai coup de coeur d’ailleurs. Le plus gros du budget est le gasoil. On fait environ 500km avec un plein entre 70 et 80€ suivant son prix. On fait environ 2000 km donc 4 à 5 pleins soit une moyenne de 350 €. Se rajoute le prix des péages autoroute quand c’est nécessaire. En général au début et à la fin. Cette année, nous avons pris l’autoroute en France et en Italie. Je pense que l’on a du en avoir pour 250€ Ce qui nous fait 600 € pour 2 semaines à 4 ce coup ci.

Difficile de faire mieux ! Ensuite, on vit comme à la maison. On fait les courses et on cuisine dans le cc. On s’offre un resto de temps à autre mais seulement quand on en a envie. Souvent quand on part toute la journée en balade comme à Venise ou Llubjana mai son pourrait aussi se faire des sandwiches !

Pizza familiale, 15€ à Llubjana, Slovénie

Pizza familiale, 15€ à Llubjana, Slovénie

Raison 6

On part souvent ! et ça c’est un vrai régal ! cette liberté ! Ce week end par exemple on repart à la riviére. Juste du samedi au dimanche, mais ça permet de changer d’air. Même en partant à 30 ou 50km. On se met une limite de 2 heures de route. Dés qu’on monte dans le camping car et que l’on démarre. On est en mode vacances ! On délaisse les consoles et la télé. On profite pleinement d’autre chose !

Raison 7

Les enfants aiment découvrir de nouveaux lieux, faire de nouvelles expériences. Les enfants sont curieux par nature. Il suffit de savoir comment les intéresser. Mais ils aiment aussi simplement se retrouver dans des lieux natures et faire fonctionner leur imagination.

Marcher pour visiter les villes c’est moins leur truc en ce moment, alors pour concilier leur envie de jeux et notre envie découverte, on s’arrête, on mange une glace, on boit un verre, on s’arrête au parc de jeux… et ça c’est top !

A Venise par exemple, on a tous marché 8 à 12 km et c’est pareil dès que l’on visite une ville…

Avec les enfants, il faut aménager son emploi du temps. Toujours fixer des moments où ils peuvent se défouler, à Llubajana, on a passé un aprés midi dans un lieu qui s’appelle Atlantis, plein de piscines. Tout le monde s’est reposé et a profité !

Quelque part en Slovénie

Quelque part en Slovénie

Raison 8

Suivant où l’on s’arrête, on sort la table, les chaises, on prend le temps de jouer aux jeux de société, jeux de cartes… on prend l’apéro, on mange dehors, on profite du temps qui semble comme suspendu

Les enfants adorent ça ! Et nous aussi !

Le reste du temps, ils s’occupent en lisant, dessinant, regardant des dessins animés… nous n’avons pas la télé dans le camping car. C’est un choix que j’ai fait dès l’achat. Il y avait une antenne. Nous l’avons enlevée ! La télé est assez regardée à la maison.

Raison 9

On part vraiment à l’aventure ! Avec le confort d’une maison !

Les placards sont pleins de nos fringues, on peut se doucher, aller aux toilettes, on mange à l’intérieur en se garant parfois simplement sur un parking, je peux emporter beaucoup de mes huiles essentielles et ça c’est plutôt cool, car il y a toujours, un bobo, un rhume, un soucis.. j’ai même été malade avec fiévre et tout cet été !! et bien en quelques minutes je me soignais déjà !

Et, on découvre des coins nature…Les enfants peuvent vraiment découvrir la simplicité du voyage. Un coucher de soleil sur l’Adriatique, un réveil face à l’océan Atlantique… jouer avec des bâtons, faire des câlins aux arbres… Un soir en Slovénie, nous avons dormi dans la forêt. Il faut savoir que c’est un pays qui a des ours et des loups en liberté… Quand tu te poses ainsi loin de tout. Tu as toujours une petite appréhension. On a tout de même fait notre petit barbecue et dormi paisiblement. Les seuls visiteurs ont été des sangliers sur un autre lieu.

Une fois en Espagne, je me lève le matin et je découvre le paysage à tomber par terre. Nous étions dans un espace mi garrigue mi forêt, vue sur la mer et une vache ruminait paisiblement à quelques mètres.

Raison n°10

Je pense que je t’ai déjà donné envie d’acheter un cc ! mais s’il faut que je mette vraiment une 10e raison car le titre dit 10 raison et bien je dirais :

Le bonheur d’être en famille ! Toute l’année on court, on se voit peu, on a tous pleins d’activités. Et puis la routine c’est pas toujours cool. Là, on se redécouvre. On vit 24h/24 ensemble. On prend le temps de jouer, parler, d’apprécier la présence de l’autre. On observe ses enfants et on s’émerveille devant le fait qu’ils grandissent… Alors certes, les disputes, les conflits existent et parfois la promiscuité c’est pas facile, mais cette promiscuité fait qu’inéxorablement on ne peut pas partir loin des autres… et on se réconcilie. On fait beaucoup de câlins…

BREF,

JE KIFFE LES VOYAGES ET ENCORE PLUS EN CAMPING CAR !

Pose moi toutes tes questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir ! Si l’article t’a plu, n’hésite pas à liker et à partager

à bientôt sur Une pause essentielle.

simplicité

Mes vacances en Provence...

Et coucou !

Le mois d'avril comprenant 2 semaines de vacances scolaires il était nécessaire de prendre le large pour s'aéré la tête ! J'ai travaillé à distance, tranquille entre deux visites ou deux verres ! A la naissance de ma fille, notre 3è enfant, nous avons acheté un vieux camping-car de 1987 et nous l'avons remis à notre goût.

Petit à petit mon homme bricoleur l'a rendu totalement indépendant et ça c'est juste génial car on peut s'arrêter n'importe où ! Bord de plage, forêt...  tant que nous en avons le droit et ça parfois c'est le côté un peu pénible... mais pas grave à côté du bonheur de pouvoir partir où l'on veut (ou presque)

Avec deux ou trois enfants, ce sont des vacances qui sont bien moins onéreuses que si l'on devait louer à chaque fois ! Nous avons déjà été au sud de l'Espagne, en Bretagne, en Angleterre... on adore ! 

cassis (2).JPG

L'an dernier mon chéri l'a repeint, ce qui lui a donné un coup de neuf !

Et donc, pour notre premier périple de l'année nous sommes parti en direction de Marseille.

A notre première halte nous avons acheté un roman pour moi et des activités pour les enfants.

J'ai dévoré ce roman léger et agréable. J'ai fait la connaissance de Miss Agatha Raisin la nouvelle Miss Marple, Britannique et très sympathique !

Ensuite nous nous sommes rendus dans les calanques de Cassis. Petite baignade malgré l'eau très fraîche, du moins pour les enfants car moi à part mes orteils... l'eau n'a rien vu de moi ! 

Nous avons passé 3 nuits dans des lieux dépourvus de tout service mais avec une vue wouahou ! Regarde moi cette vue sur Marseille et les îles du Frioul !

Nous avons passé une super journée dans cette ville qui s'est tournée vers la modernité au niveau architectural. Les marseillais sont charmants, très avenants envers une famille un peu perdue ! nous avons pris le bus, le tram, le petit train pour aller à Notre Dame de la Garde, autrement appelée "Notre bonne mère" par les marseillais. Elle surplombe la ville et veille.

méditérannée.JPG

 

Une sacrée bonne journée ! En 3 jours nous avons marché 17km !!! et les enfants ne se sont pas plaint outre mesure !  Cette marche est nécessaire quand on découvre de nouvelles villes, de nouveaux lieux... ils sont habitués finalement ! Le soir il a été très apprécié de quitter nos chaussures !

lepaniermarseille2.jpg

A peine revenus, nous pensons déjà à notre prochain périple : il y aura une aire déjà faite vers Sérignan en bord de plage pour le mois de mai et au mois de juin avant ou après mon voyage aux USA, nous irons dans les champs de lavande de Simiane la Rotonde ! Et cet été grande boucle en passant par Disney et la Bretagne ! Ah les voyages ! une passion transmise à mes enfants et ça c'est juste top