10 vérités sur le MLM

Il faut savoir déjà que Young Living a choisi un modéle économique particulier. Le MLM.

Sais tu ce qu’est le MLM ?

Il s’agit d’une façon différente de faire du marketing. Young Living ne dépense pas son argent en publicités coûteuses. Il rémunére ses clients fidéles qui parlent de lui et ainsi font découvrir Young Living aux gens qu’ils connaissent. C’est ce que l’on appelle le marketing relationnel.

Ou le fameux “bouche à oreille”. Quand tu vas voir un super film, tu as plaisir à dire à ton entourage qu’il faut absolument aller le voir ! Est ce que Paramount, Pixar ou autre te rémunère pour les gens qui viennent voir leur film grâce à toi ?

Pas moi, en tout cas.

Le MLM fonctionne ainsi. En France, on connait tous le marchand des boîtes en plastiques et ses réunions. On connait aussi certaines autres marques. En général, ce sont de trés bons produits. Les clients satisfaits parrainent leur proches leur faisant ainsi bénéficier de cadeaux, de réductions ou autres. Aujourd’hui j’ai envie de t’énoncer 10 vérités qui vont j’espére balayer tes a priori si tu en as.

Voici 10 vérités sur le MLM et plus particuliérement sur Young Living :

voyages
  1. On devient son propre patron avec peu d’investissement : as tu déjà projeté de créer une entreprise ou reprendre une franchise ? Il vaut mieux avoir déjà un bon apport et un banquier qui te suive ! Avec Young Living pour quelques centaines d’Euros, tu peux bien démarrer.

  2. C’est un métier plutôt féminin : et oui, idéal pour les femmes qui veulent créer une entreprise, les mamans aux foyers ou simplement pour la femme qui veut avoir une activité épanouissante en plus de son boulot. Cela peut être un complément de salaire ou un apport occasionnel ou bien une véritable carrière qui peut te faire exploser le plafond de verre !

  3. On est trés enthousiastes : oui, c’est vrai que des fois, on peut paraître un peu lourdes lol, On parle avec joie des produits tant ils sont efficaces, on les teste et on a trés envie que tu les testes aussi pour mieux dormir, avoir une plus jolie peau, être moins stressée…

  4. On travaille entre copines : On choisit les personnes avec qui on souhaite travailler. Quand tu construis ton entreprise dans le MLM, tu demandes déjà à tes copines de te rejoindre. Et puis, on on a à coeur d’aider les gens à passer à un mode de vie, on accompagne nos clientes, qui deviennent de nouvelles amies et qui des fois deviennent nos nouvelles partenaires. On se fait des week end, des voyages, on joint toujours l’utile à l’agréable ! Ci dessous, une photo prise à Yellow Stone, que nous avons visité aprés la convention internationale de salt lake City l’an dernier.

  5. Pour ce n° 5petite question qui revient souvent : Oui mais c’est un systéme pyramidal, alors …Le gouvernement a à son sommet un président, puis des ministres ..et tout en bas .. le peuple… bien plus nombreux que le président tout seul sur son trône, tu es daccord ? Dans le MLM nous pouvons dépasser la personne qui nous a parrainer. Et oui…

  6. Ce n’est pas pour les fainéants : Pour réussir en MLM il faut se dépasser, sortir de sa zone de confort en permanence. Il faut avoir envie d’apprendre, de se former… et être optimiste et courageux. Nous avons tous des peurs, des limites, des croyances qui nous bloquent. Et dans le MLM tu vas devoir dépasser tout ça pour que ton chemin soit fructueux.

  7. Ton recruteur ne veut que ton succés. Et oui car c’est une économie basée sur le gagnant gagnant. Quand tu commences, ta upline (les personnes arrivées dans l’aventure avant toi) t’aide à te former, à atteindre tes premiers objectifs. Elle investit du temps pour toi. En contre partie, elle attend de toi que tu t’investisses en bonne énergie, et volonté d’apprendre et te surpasser. Par la suite, tu construiras ta propre équipe et tu reproduiras la même chose : tu investiras du temps pour les personnes qui te rejoindront et tu attendras d’elles qu’elles soient engagées.

réunions

8. C’est un job idéal pour les gens actifs sur les réseaux : oui et non : C’est le job idéal pour toute personne qui a envie de se dépasser et qui a compris que pour évoluer il va falloir avoir envie daider beaucoup de personnes que ce soit sur le réseaux ou dans la vraie vie

9. Il va falloir faire des réunions : oui et non, en fait c’est comme tu veux : chez Young Living, nous sommes totalement libres de travailler comme on le souhaite. Céline Daurés la leader France travaille à 99% sur les réseaux sociaux. Moi je suis à 75% je dirais. Chacune développe comme elle a envie et adapte en fonction de sa personnalité. Et de son métier de base. Les naturopathes, les masseurs, les réflexologues intégrent les huiles essentielles à leur pratique. Les professeurs de yoga également. Les huiles essentielles deviennent une plus-value dans leur soin.

10. Tu es ta seule limite ! Incroyable non ?! Chez Young Living tu peux gagner énormément d’argent et tout l’intérêt de ce systéme c’est le revenu résiduel. Dans un travail lambda, tu es payée en fonction des heures de travail. Dans le MLM, une fois que tu construis et consolides les bases, tu gagnes de l’argent que tu travailles ou que tu partes en vacances ! Ainsi, une fois que tu as dépassé tes peurs, tes croyances et autres, il n’y a plus de limite.

yellow stone

Mes conseils pour voyager tranquille avec des enfants

Et coucou !

Quand j'étais petite, j'avais 2 rêves : voyager librement partout, et devenir maman. Mes parents n'avaient pas beaucoup d'argent et dans les années 1980 on voyageait quand même moins que maintenant ! tu te rends compte que ma maman n'a jamais pris l'avion ! Mais dés qu'il y avait une sortie, un voyage, elle mettait de côté et me permettait toujours de participer. J'ai pu ainsi faire les voyages scolaires en Italie, Angleterre, en Écosse et en Allemagne.

Quand j'ai rencontré mon conjoint, dés que l'on pouvait, on prenait le guide Michelin de la route, on décidait d'une destination et on réservait un petit hôtel ou une chambre d'hôte pour une nuit ou deux. Nous étions aussi adeptes du camping sous tente à l'époque. Dés que l'on pouvait bouger... Nous sommes allé jusqu'à Ibiza en voiture, ferry et camping ! C'était vraiment un joli périple !

Naturellement quand nous avons eu notre premier fils, nous avons continué. Ce qui nous semblait un peu compliqué c'était tout l'attirail qui nous semblait nécessaire ! Nous avions une fiesta et c'était très encombrant ! On partait quand même souvent en camping sous tente ou chez des amis. Et puis nous sommes quand même partis à Majorque quand il avait 2 ans.

Nous sommes partis en Tunisie quand notre fils cadet avait seulement 3 mois... et là on s'encombrait déjà beaucoup moins ! On avait découvert l'écharpe de portage qui a révolutionné notre parentalité. Un allaitement qui se passait bien mieux que le premier en plus. On voyageait bien plus légers !

dimitrijapon.jpg
japon.jpg

Quand les garçons ont eu 8 et 3 ans on a décidé de partir au Japon ! Wouhaou ! là c'était le big voyage pour nous ! retrouve mon blog de l'époque

J'ai tout planifié. Et je pense qu'avec des enfants. Il est nécessaire d'avoir au moins deux choses de bien calées en voyage :

1. La destination : oublier les désirs de monter sur le plus haut volcan de l'île ou faire un trek dans la forêt amazonienne ! Lire un max de guides, de blog sur l'endroit choisi comme destination. Il existe plein de blogs aujourd'hui sur les voyages en tout genre en famille. On improvise pas. On vérifie que l'on ne court aucun danger à se rendre dans certains endroits. Des amis ont parcouru l'Europe en camping car et on déchanté parfois. Certains lieux ne sont pas adaptés à des voyages en famille.

2. Les lieux pour dormir. L'itinéraire peut être un peu flou et vous avez peut être l'âme d'un baroudeur, mais avec un tout petit, il est quand même préférable de savoir chaque soir comment rejoindre un endroit sûr, calme ou tout le monde peut reprendre des forces. Le reste, cela peut s'improviser. Même à l'autre bout du monde et avec une langue que l'on ne maitrise pas du tout. Faire confiance dans les rencontres et profiter.

3.  Un bon outil de portage. Quand les enfants sont petits : l'écharpe de portage, ou préformé ou mei taï, seront vos meilleurs amis : ils évitent de prendre une poussette et permettent à l'enfant de faire sa sieste tranquille pendant que le reste de la famille continue à visiter

4. Le sac à dos : Pour l'avion et les voyages en général, choisissez un sac à doc bien plus pratique ! notamment pour vous faufiler dans les couloirs de train ou d'avion. A prévoir pour occuper les enfants pendant de longues heures : des coloriages, des gommettes, nous achetons toujours au moins deux nouveaux livres à découvrir. Nous avons toujours également un petit jeu facile à glisser dans une poche du sac à dos. La collection Djeco aide bien ! quelques exemples ci dessous :

5. S'adapter à l'enfant. Une fois arrivés à destination, prendre en considération le rythme de l'enfant. Un enfant est facilement fatigué dés que son rythme est bouleversé. Ainsi, prévoir les visites en fonction du plus jeune peut permettre de passer un séjour cool. Les musées d'art, tout ce qui doit se faire avec des enfants calmes, les faire pendant que bébé fait la sieste sur un des parents. Avec les plus grands, vérifier que le musée est adapté, il y a de plus en plus de musées qui proposent des jeux de pistes, avec des questions. Les enfants sont amenés à observer pour répondre. Mais il ne faut pas que ça dure trop sinon... aïe aïe aïe !

6. Alterner des moments de concentration et de défoulement. Repérer les parcs de jeux ! Vos enfants adoreront en plus jouer avec les autres enfants ! et vous cela vous reposera un peu. Au Japon, nous avons fait beaucoup de parc de jeux et ainsi discuter tant bien que mal avec les gens.

 

parc japon.jpg

................

En 10 ans, nous ne sommes plus partis si loin (mais c'est prévu d'y retourner l'an prochain, si tout va bien)

A la naissance de notre fille, il y a 6 ans, nous avons acheté un vieux camping car que tu as pu déjà découvrir dans mon billet sur nos vacances à Marseille.

Nos voyages sont un peu différents.

Tu peux découvrir sur mon ancien blog nos premiers voyages en camping car. Nous sommes allés en Andalousie, En Angleterre, en Bretagne. Soit des périples de 4000 km.  Et là je te dis qu'il vaut mieux s'attendre à tout. LOL !

7 : La nourriture : prévoir d'acheter à l'arrivée des compotes ou autres en cas qui permettront aux enfants de patienter selon les visites ou lorsque l'on a du mal à trouver un coin pour s'arrêter manger. Nos enfants adorent les glaces en voyages... d'où l'idée des compotes ;) pour varier un peu

8. La trousse de secours : dans ton sac à dos doivent se trouver :

un ciseau, des pansements, un désinfectant, une pince à épiler, et si les huiles essentielles te tentent voici les 10 à avoir avec toi (je détaillerai dans un prochain post): pour les enfants: Lavande, Peace and Calming, citron, Pour les plus grands :Menthe poivrée, Thieves, Deep relief, tea tree et pour le désinfectant tu peux le faire toi même ! Joy, Valor et clary sage.

9. L'aventure ce n'est pas pour vous ? vous préférez les clubs de vacances ! Mais oui c'est une bonne idée ! Avec un forfait all inclusive et une bonne préparation. A vous les vacances farniente ou découverte en toute tranquillité ! Nous avons également testé la croisière avec notre fille de quelques mois. C'était génial !

10. Mini budget ? Rien ne sert de partir loin ! parfois à 1h30 ou 2h de la maison, on peut faire du camping sous tente ou bungalow et on laisse les enfants en liberté !

L'avantage des clubs, croisières et camping c'est qu'il y a souvent des clubs pour les enfants, et là eux ils s'éclatent avec d'autres enfants, des moniteurs s'occupent d'eux pendant quelques heures, histoire de pouvoir bronzer un peu et ensuite tout le monde se retrouve pour une bonne balade ...

tunisie.jpg

Quoi que tu choisisses de faire avec bébé ou tes enfants, n'improvises pas ! car c'est en préparant au maximum avant que tu vas pouvoir profiter pendant !

Nos prochains départs seront Simiane dans la Drôme début juillet et périple en France pour Août... en camping car, à suivre ! et toi tu as prévu d'aller où en famille ??

 

 

 

Brocéliande

Comment porter son bébé en vacances, en rando ?

Est ce que tu sais que le portage des bébés est un besoin et qu'il faut avoir le bon outil pour en profiter vraiment sans se casser le dos ?

Du style là ? les beaux jours pointent leur nez (oui il est temps !!) et du coup tu te dis peut être "allons chez Décat pour acheter un porte bébé de rando ?!" Que nenni !!! Non !!! Au secours !! Tu ne vas pas imposer ça à ton enfant !!

rando.jpg

Un jour en atelier, ou j'aborde la question, un papa me répond : mais pourquoi ? c'est cool je peux le poser par terre il tient tout seul ! avec bébé à l'intérieur hein ?! du style mon pitchoun, je le pose et je vais me prendre une bière tranquille, non mais euh ?! Non !!

Alors pourquoi je te déconseille ce porte bébé ? Parceque ce n'est pas physiologique !

La base c'est ça : porter son bébé c'est bien, bien porter bébé c'est mieux ! Pour bébé mais aussi pour toi ! Quand on parle de physiologie on entend : assis accroupi, on entend aussi le bébé tranquille, relax dans son hamac, on le voit haut, serré contre toi. Très souvent dans un porte bébé de rando, bébé est loin de son porteur, pas forcément très bien assis, et c'est souvent papa qui porte car assez lourd !

La photo ci dessus montre un vieux modèle pour que tu comprennes de quoi je parle. Car les nouveaux camouflent très bien.

Tu vois, l'enfant est trop droit, en appui sur ses parties génitales, il s'accroche à une partie devant, c'est compliqué pour lui je pense de se blottir contre son papa.

Regarde mes photos maintenant, comment trouves tu ma fille ? je peux te le dire, même à 3 ans elle aimait toujours être portée lors de voyages et visites fatigantes !

porter dans le dos.jpg

 

je t'invite aussi à parcourir mon ancien blog

Je te conseille davantage de t'orienter vers ce genre de porte bébé : les mei taï ou les préformés,  l'assise est plus profonde, bébé peut être porté à la hauteur désirée,  il peut s'endormir confortablement contre son porteur, attention, en général à partir de 6 mois car avant sa colonne vertébrale ne le soutien pas assez. Il sera tout avachi. Exit les coussins réducteurs et autres gadgets pour faire croire que l'on peut porter un petitou là dedans ;) 

Avant, son dos a besoin d'un maintien et d'un soutien maximum. Vertèbre par vertèbre. Ainsi avant 6 mois, on reste sur les écharpes, de préférences tissées et les slings, tissés aussi (car ils durent davantage dans le temps : de la naissance jusqu'à ce que tu ne portes plus contre quelques mois...) Tous les outils de portage en tricoté, avec élasthanne, lycra et autre sont supers pour les débuts de vie mais deviennnent de plus en plus compliqués à serrer avec bébé qui garndit)

ergobaby.jpg

Si tu besoin d'une info, d'un conseil, n'hésites pas contacte moi ! je serai ravie de t'aider à trouver le porte bébé idéal pour toi, bébé et le papa bien sûr car tu sais ils adorent porter leur bébé!

Chez moi, mon conjoint a porté notre fils à nos débuts de portage mais aussi notre fille jusqu'à bien 3 ans et demi !!

On a tellement aimé porter nos enfants que l'on continue à le conseiller à tout futur parent ou nouveau parent ! Tu veux en savoir plus, tu trouveras sur ce site un onglet portage, je te souhaite une bonne lecture et au besoin, envoie moi un message.

 

Quelques liens vers mes porte bébés testés et approuvés à partir de 6 mois :

Deux grandes familles sur le marché, tu peux aussi trouver des hybrides.

Les préformés :

Ergobaby   : le modèle classique plutôt pas de 360° hein, pas de face au monde please ! ( attention malgré la tentation, le cerveau du bébé est immature pour être positionné face au monde ! donc on évite dans un porte bébé) tu l'as en photo privée : le porte bébé vert première photo face au Colisée de Roma:)

Tu as le Tula Toddler (ci dessus 3e photo) la base est bien large et permet une belle assise profonde pour les plus grands

Manduca  (1ere et 2e photo ci dessus) : j'aime sa simplicité et ses quelques centimètres en plus pour développer le tablier quand bébé grandit.

ces portes bébés sont trés appréciés des papas car ils ont des clips !

Et les Mei taï :

Moi je suis plus mei taï le gris et rose des photos a été fait sur mesure. C'est un Ptitsy Moloko

fidella.jpg

Tu peux nous avoir avec ma fille aussi avec celui de Fidella (ci contre) que l'on a beaucoup aimé. Trés confortable et les bretelles sont rembourrées puis s'étalent sous les fesses pour renforcer le soutien.

Les Toddlers sont des porte bébés adaptés aux bambins que l'on a l'habitude de porter pour augmenter leur confort. L'assise est plus large, le tablier plus haut, en observant les différentes photos tu verras facilement ces différences :)

J'espère que cet article t'aura plu, un petit like, et un partage me ferait super plaisir. Je recommence à blogguer, cela faisait longtemps que j'avais délaissé ce mode de communication alors que j'adore ça.

Je te souhaite une belle journée et à bientôt

mei taï ptitsy moloko.jpg